Les Québécois sont reconnus dans le monde pour les greffes de...?

Les Québécois sont reconnus dans le monde pour les greffes de cellules souches!  Saviez-vous que la thérapie cellulaire est  capable de réparer des tissus et des organes malades, défectueux, ou usés du corps humain? Avec ces labos spécialisés, le Québec est un expert mondial de la  médecine régénératrice.


Partagez cette capsule!
www.innovationsante.quebec/capsules/cellules


La thérapie cellulaire, capable de réparer des organes malades!

Présentation du Réseau ThéCell (www.reseauthecell.qc.ca). Avec Denis-Claude Roy, codirecteur du Réseau de thérapie cellulaire et tissulaire (ThéCell), directeur scientifique du Centre de recherche de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont et de l'Unité de recherche de thérapie cellulaire, et professeur à l'Université de Montréal.


Qu'est-ce que la thérapie cellulaire?

La restauration des tissus et des organes malades, défectueux, ou usés du corps humain est un rêve multicentenaire de la médecine. Une telle approche est à la base de ces nouvelles perspectives en soins de santé que sont la thérapie cellulaire et la médecine régénératrice.

La médecine régénératrice est basée sur le remplacement ou la réparation de cellules ou organes endommagés (par accident, maladie ou vieillissement) par des cellules saines et pleinement fonctionnelles.

Il y a une cinquantaine d’années, les premières greffes d’organes ont commencé à concrétiser ce rêve. L’amélioration des méthodes de transplantation et l’apparition de nouveaux médicaments ont élargi l’éventail des indications et les probabilités de succès des greffes de cellules et d’organes. Cependant, la disponibilité et la quantité limitée de greffons appropriés restreignent le nombre de transplantations qui pourraient être réalisées.

Le pouvoir des cellules souches

La thérapie cellulaire et la médecine régénératrice reposent sur l’utilisation de cellules souches pluripotentes. Ce sont des cellules capables de donner naissance à différents types de cellules spécialisées (qui pourront réparer des tissus endommagés ou malades), par un procédé que l’on appelle la différenciation.

Les cellules souches peuvent donner naissance à différents types de cellules : des globules rouges, des globules blancs, des plaquettes, et aussi des cellules oculaires, des cellules de muscle cardiaque, des cellules neurologiques et d'autres.

La médecine du futur

Bien que des efforts considérables restent nécessaires, le développement de ce nouveau type de médecine représente certainement l'un des principaux espoirs de la médecine du futur.

En effet, la médecine régénératrice permet d'envisager la possibilité d'une guérison ce qui n'est pas le cas de plusieurs traitements médicamenteux qui ne contrôlent que les symptômes et doivent être utilisés de façon chronique.

Des traitements novateurs pour de nombreuses maladies

Depuis plusieurs années, la thérapie cellulaire et la médecine régénératrice sont largement utilisées dans le domaine de l’hématologie, particulièrement pour traiter les cancers sanguins. Mais elles ont aussi d'autres applications.

La thérapie cellulaire a le potentiel de soigner :

  • plusieurs types de cancer : leucémies, lymphomes, myélomes, cancer du sein, cancer du poumon, mélanome, cancer du rein, cancer des testicules et autres;
  • les maladies cardiaques : infarctus, insuffisance cardiaque;
  • désordres neurologiques : maladie de Parkinson, maladie d’Alzheimer, accidents cérébrovasculaires, traumatismes de la moelle épinière;
  • maladies oculaires : dégénérescence maculaire, glaucome, anomalies de la cornée;
  • maladies auto-immunes : diabète, sclérodermie, lupus érythémateux, arthrite rhumatoïde, atteintes rénales et autres;
  • maladies musculo-squelettiques : traumatismes endommageant de cartilage, arthrose, dystrophie musculaire.

Les objectifs de la médecine régénératrice

  • La médecine régénératrice fait actuellement l’objet de nombreuses études. À maturité, cette médecine vise à guérir les patients et à leur permettre de limiter leurs besoins en médicaments.
  • Les coûts associés à la maladie sont réduits, ce qui contribuera à assurer la survie à long terme de notre système de santé.
  • Les professionnels de la santé pourront traiter les patients de façon globale.
  • La qualité de vie des patients sera améliorée.
  • L’espoir de guérison renaîtra pour des maladies aujourd’hui incurables.

Source: Le Centre d’excellence en thérapie cellulaire (CETC) de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR)


PARTAGEZ

« La restauration des tissus et des organes malades, défectueux, ou usés du corps humain est un rêve multicentenaire de la médecine. Une telle approche est à la base de ces nouvelles perspectives en soins de santé que sont la thérapie cellulaire et la médecine régénératrice. »
— Centre d’excellence en thérapie cellulaire Hôpital Maisonneuve-Rosemont

HMR - CETC - Médecine régénératrice

La médecine régénératrice, ou thérapie cellulaire, consiste à remplacer des cellules anormales du corps humain par des cellules pleinement fonctionnelles.


Cellules souches : une chaire de recherche voit le jour grâce à un greffé | Daphné Cameron | Médecine

L'hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR) annoncera aujourd'hui la création d'une chaire de recherche appliquée en greffe de cellules souches, mise sur pied grâce aux efforts philanthropiques d'un ancien patient qui a survécu au cancer. Il y a 10 ans, jour pour jour aujourd'hui, William Brock vivait son « jour zéro ».


Dr Guy Sauvageau, scientifique de l'année de Radio-Canada : reportage de Michel Rochon | ICI.Radio-Canada.ca

La découverte d'une molécule capable de multiplier les cellules souches dans le sang de cordon ombilical est soulignée.


 
 

Découvrez toutes les capsules!