Qu'est-ce qui coûte des milliards de dollars et dure 10 ans?

Il ne s’agit pas de refaire toutes les routes du Québec mais du développement d’un médicament! De la découverte scientifique à votre armoire à pharmacie, il faut compter plus de 10 ans et environ 2,6 milliards de dollars de dépenses en recherche et développement pour créer un médicament ou un vaccin novateur.


Partagez cette capsule!
www.innovationsante.quebec/capsules/medicament


Le développement d'un nouveau médicament, de sa découverte à sa mise en marché prend plus de 10 ans et coûte plus d'un milliard de dollars.

En moins d’un siècle, les canadiens ont ajouté plus de 20 ans à leur espérance de vie.
— Rapport aux Canadiens, Médicaments novateurs Canada

Saviez-vous que l’innovation en santé a entraîné des améliorations majeures dans le traitement de maladies affectant les gens d’ici?

Le VIH-sida, la sclérose en plaques et la polyarthrite rhumatoïde sont trois maladies d’une longue liste dont les traitements évoluent grâce à des médicaments novateurs. C’est aussi grâce aux nouveaux vaccins et médicaments que les parents n’ont plus peur de la tuberculose, de la poliomyélite et de la rougeole. Ces découvertes ne sont pas le fruit du hasard. Elles sont le résultat d’un travail acharné et d’un investissement de temps, de talent et de ressources très important. En moyenne, il faut entre 10 et 15 ans et plus d’un milliard de dollars pour découvrir et développer un médicament ou un vaccin novateur. Il a fallu des années de recherche pour perfectionner l’insuline, l’une des plus grandes découvertes médicales au Canada, qui a changé l’issue du diabète, le faisant passer d’une mort certaine à une maladie gérable.

Innover en santé de manière continue signifie avoir un impact important sur la santé des Québécois, particulièrement en ce qui a trait à :

  • aider les gens à cesser de fumer;
  • améliorer la gestion de la douleur;
  • réduire les complications reliées au diabète de type 1;
  • retarder l’apparition de la démence;
  • aider les gens à perdre du poids;
  • diminuer le nombre de Québécois atteints de maladie pulmonaire obstructive chronique;
  • réduire davantage l’incidence de la polyarthrite rhumatoïde; ou encore
  • mieux traiter la maladie mentale.

La recherche pour nous rendre là est coûteuse et la concurrence est mondiale pour attirer ces investissements et projets d’envergure. Dans ce contexte, le Québec a su créer un environnement économique et réglementaire propice au développement de nouveaux médicaments. C’est notre défi collectif de nous assurer de garder notre avantage concurrentiel sur la scène mondiale – tant comme destination pour l’investissement que comme environnement d’affaires florissant – pour continuer à transformer des idées en médicaments qui changeront le visage des soins de santé au Québec et ailleurs dans le monde.


« L’investissement dans les médicaments novateurs crée des économies ailleurs dans le système de santé de manière significative. Pour chaque 1 $ dépensé en nouveaux médicaments, les frais des autres dépenses ont chuté de plus de 7 $. »
— Rapport aux Canadiens, Médicaments novateurs Canada


Médicaments novateurs Canada

Au cours de la recherche préclinique, les chercheurs pharmaceutiques isolent entre 5 et 10 000 composés pour d'éventuels nouveaux médicaments, dont 250 seulement seront sélectionnés pour passer à la phase d'essai suivante. Ce processus peut prendre de trois à six ans à compléter.


 
 

Découvrez toutes les capsules!